Accueil du site > Ecriture > Poésie > .. ...

.. ...

J’ai vu tes pieds plats.

Ils trottinent

Sous l’enclume des jours

Au chaud soleil qui les brûle

Battant, l’air de rien,

L’étroit territoire de ton enfermement.