Accueil du site > Ecriture > Poésie > .. ....

.. ....

Sur l’avenue

Etrangement goudronnée

De sable aussi et de nombreuses saletés

Il va

Le chef coiffé

Le pied traînant

Tout en portant en étendard coloré

Des paires de jambes de synthétique gainées

Coupées aux hanches

Tranchées en bas

Elles pendent,

Grappe de charcuteries à l’éventaire

Sous son mât de cocagne

Le mâle vendeur expose à notre indifférence

Deux fois quatre cuisses pneumatiques

Qui forment, en parasol,

Une couronne de baudruches

Où il n’ira pas s’attarder